16-04-12

Prisons belges: Tortures

dyn009_original_443_600_jpeg_2640303_6e58f0e1022f48513ce6089fae41209a.jpg

Marcel Vervloesem qui révélait le réseau pédocriminel de Zandvoort, est à nouveau torturé à la prison de Turnhout.  Scandalisée par la presse flamande et lourdement malade (cancer, maladie rénale, cardiaque, diabète), depuis plus que 2 mois, il est enfermé 'en préventive' dans une cellule avec un homme qui est presque fou et chante jour et nuit des chansons religieuses.
 
Il y a 2 ans qu'on a enfermé Marcel dans la même prison.  A ce moment là, on avait arrêté la médication de Marcel. Alors pendant des mois, il avait eu de l'eau dans ses jambes.  Alors il avait eu des infections qui étaient si graves qu'un traitement chirurgical était nécessaire. Après le traitement chirurgical, on enfermait Marcel dans une cellule chez un patient psychiatrique qui avait l'habitude de peindre ses excréments aux murs de la cellule.  Dans la même période, Marcel est tombé dans le coma et il a eu une chirurgie cardiaque ouverte laquelle il a miraculeusement  survécue.
 
Le ministre actuel de la Justice belge A. Turtelboom (Parti libéral) a été contacté à plusieurs reprises, mais ne répond pas.
 
Tous les polltici majeure du Parti libéral, dont Guy Verhofstadt qui prêchait une nouvelle culture politique et qui est actuellement le président du groupe libérale au parlement européen, ont été écrites.  Seulement 1 politicien libérale a dit qu'il avait 'pris note' de cette situation.
 
Ce sont quelques juges du tribunal de Turnhout qui ont poursuivi Marcel pendant 11 ans pour étouffer l'affaire Zandvoort, qui gardent Marcel en prison sous le faux prétexte qu'on attend les résultats d'une enquête psychiatrique de Dimitri V. qui a accusé Marcel et le reste faire par un numéro de rap sur You Tube dans lequel il accuse Marcel et son voisin d'enlèvement et de viol.  Dans ce numéro de rap, il utilise même les images du porte-parole du parquet de Turnhout qui déclarait il y a quelques mois déjà (avant l'enquête judiciaire) que 'les actes criminelles étaient très graves'.
 
Les juges du parquet de Tunhout ne tiennent pas compte avec les résultats de l'enquête juridique dans cette affaire et le jugement de la Cour de l'Application de la Peine d'Anvers qui concluaient que les déclarations du Dimitri V., sont injustes.
 
Le ministre Turtelboom qui prêche 'une magistrature sans le moindre soupçon de partialité', a nommé le procureur Jan Poels du tribunal de Turnhout comme son chef de cabinet.

ECRIVEZ - PROTESTEZ !
 
Gevangenis Turnhout, t.a.v. Marcel Vervloesem, Cel 139, Wezentraat 1, 2300 Turnhout, (Belgique)

Prison de Turnhout:
Gevangenis van Turnhout, Marc Hendrickx, directeur, Wezenstraat 1, 2300 Turnhout (Belgique)
Tel.: 0032 (0)14 40 89 30 - Fax: 014 42 03 50

Ministre Turtelboom: 
Avenue de Waterloo, 115
1000 Bruxelles (Belgique)
Tél 0032 (0)2 542 80 11
Fax 02 542 80 00 -Fm_ Infojust Functional_mailbox <info@just.fgov.be>
 
Guy Verhofstadt, le président du groupe libéral au Parlement européen:
 
Comité européen contre les Tortures et Contre les Traitements Inhumains:
Secretariat of the CPT, F-67075 Strasbourg, Cedex France
Tel.: France: 03 88 41 39 39, Int.: +33 3 88 41 39 39 - Fax: France: 03 88 41 27 72 
E-mail: cptdoc@coe.int - Internet: www.cpt.coe.int
 
 


Image: photo du Manuel Schadwald, un garçon disparu, autour Marcel et le Werkgroep Morkhoven (qu'il ne peut plus contacter de la justice tandis qu'il est membre de la direction de l'association qui a été fondé par lui), faisaient des recherches

De commentaren zijn gesloten.