15-07-14

Bahar Kimyongür est libre...

clea.jpg

Communiqué du Clea - mercredi 2 juillet 2014

Ce mardi la justice espagnole a rendu sa décision  

L'Audiencia nacional vient de refuser à Madrid l'extradition de Bahar Kimyongür vers la Turquie.

Même le Procureur espagnol s’est prononcé contre les prétentions d’Ankara et a dénoncé le mandat d’amener international que la Turquie utilise contre le ressortissant belge depuis près de dix ans.

Après les Pays-Bas (en juillet 2006) et l’Italie (en mars 2014), la décision espagnole rend donc justice au combat démocratique porté par notre ami.

Reste toutefois entier le problème de la pérennité du mandat d’arrêt international que seul Interpol a la compétence d’effacer définitivement.

Sur ce plan, le combat est loin d’être terminé. Nous devrons continuer à faire pression sur les autorités belges afin qu’elles interviennent avec diligence auprès de l’Internationale policière et rendent inopérantes –une fois pour toutes– les menaces et manigances turques contre Kimyongür.

Le Comité pour la Liberté d’Expression et d’Association (CLEA)

www.leclea.be

Ce message comporte des cadres et des images. En cas de difficulté technique pour sa visualisation, cliquez sur le lien suivant:
[ http://leclea.be/clea/communiques/02-07-2014_bahar-innoce... ]

21-07-12

La France veut une Syrie LIBRE !

Damascus.French air raid.18,10.1925.jpg

La date du 8 mai 1945, synonyme en France de liberté et de joie retrouvée, résonne en Algérie d'une toute autre façon. C'est à cette date que la France entame un véritable massacre sur le sol algérien qui durera plusieurs semaines et fera plusieurs milliers de victimes...

-----

'Algérie: 50 ans sans la France'

6.7.2012 - L’Algérie  a fêté ce  jeudi ses 50 ans d’indépendance et n’a pas souhaité y associer l’ancienne puissance coloniale.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a donné le ton mercredi soir pour une année entière de festivités, sans la France qui n’était pas conviée.  Le coup d’envoi des célébrations de l’indépendance, prévues jusqu’au 5 juillet 2013, a été donné mercredi soir près d’Alger capitale de l’Algérie par une comédie musicale majestueuse et historique ainsi que des feux d’artifice dans tout le pays.

Et pour marquer la cinquantième indépendance de l’Algérie,  Abdelaziz Bouteflika s’est rendu au monument des martyrs sur les hauteurs d’Alger pour se recueillir à la mémoire des centaines de milliers de combattants contre la France, l’ancienne puissance coloniale. A cette occasion, le président de l’Algérie, lui-même un ancien combattant, a déposé une gerbe de fleurs.  Un million et demi de combattants Algériens ont péri pendant cette longue guerre qui a duré plus de sept ans.

Par ailleurs, l’Algérie a préféré convier neuf pays qui ont aidé et soutenu sa conquête de l’indépendance. Cependant l’Algérie n’a pas souhaité y associer l’ancienne puissance coloniale. Ce qui n’a pas empêché, François Hollande, le président français d’écrire une lettre à son homologue algérien pour les 50 ans de la naissance de la République algérienne.

Le président français  estime dans cette  lettre, qu’il y  a place désormais pour un regard lucide et responsable de la France sur son passé colonial en Algérie, 50 ans après son indépendance.  Dans cette même lettre, François Hollande se déclare favorable à l’approfondissement du partenariat entre les deux pays et à une lecture apaisée de l’histoire entre l’ancienne puissance coloniale et le pays d’Afrique du Nord dont l’ Algérie.

 

Photo: La France 'libère' l'Algérie - 8 Mai 1945

19:46 Gepost door activist in Actualité, France, La Syrie, libre | Permalink | Commentaren (0) |  Facebook |